4jJS6elj_400x400.jpg
photo318869_6.jpg

Lorsque Philippe Raoux acquiert le domaine d'Arsac en 1986, sa priorité va à la reconstruction d'un vignoble qui compte aujourd'hui 112 hectares d'un seul tenant. Le vin, d'abord produit en AOC Haut Médoc, bénéficie depuis 1995, pour une moitié du vignoble, de l'appellation Margaux. Un exemple unique en France de requalification d'un terroir par l'INAO, à la demande de son propriétaire.

Philippe Raoux s'attaque ensuite à la réhabilitation des bâtiments, dans un esprit résolument contemporain : acier, bois, toit en verre, chai habillé d'inox et rehaussé d'un bleu Klein... Cette rénovation audacieuse propulse Arsac dans la modernité et en fait l'un des châteaux les plus originaux du Médoc.

Domaine viticole reconnu, le château d'Arsac est aussi un lieu ouvert à la création artistique. Chaque année depuis 1992, le domaine acquiert une oeuvre signée d'un artiste contemporain majeur ; il rassemble aujourd'hui une impressionnante collection d'oeuvres d'art connue sous le nom de "Jardin des Sculptures" mais qui en réalité fait partie intégrante du domaine puisqu’ici, on considère que chaque sculpture constitue le prolongement de l’architecture du château.

4.jpg
285338.jpg
1.jpg

Comptant parmi les plus anciens domaines du Médoc, le Château d’Arsac peut s’enorgueillir d’une histoire mouvementée de plus de 1000 ans. Propriété des sires d’Arsac au 12ème siècle puis de Thomas de Montaigne, frère du philosophe, au 16ème siècle, il fut planté de merlot et de cabernet sauvignon dès la fin du 18ème siècle.
Son terroir sablo - graveleux produit alors un vin rouge « fin et suave » qui ravit les palais jusqu’en Angleterre.
Au début du 20ème siècle, le vignoble d’Arsac est le plus grand du Médoc, mais la crise du phylloxéra - et la mévente des vins - incitent les propriétaires à l’arrachage total de la vigne. Si bien qu’à l’heure de la délimitation de la prestigieuse appellation d’origine Margaux, en 1954, le domaine, alors à l’abandon, s’en trouve exclu !

Il faudra toute l’opiniâtreté de son propriétaire actuel, Philippe Raoux, et dix ans de démarches, pour que le domaine, ayant retrouvé sa vocation viticole, soit requalifié en AOC Margaux pour la moitié de son vignoble.

5971489-8902851.jpg

Philippe Raoux vient de loin. Son père, producteur et négociant près d’Oran, en Algérie, est l’héritier de trois générations d’hommes de la vigne. Il produit, sur quelques centaines d’hectares, un vin de soleil, concentré et riche.
1962 : rapatriée en France, la famille recommence, à Bordeaux, une vie après l’exode. S’installer, trouver ses marques dans une région inconnue… tout est à réinventer ! La maison de négoce, fondée en 1890 par l’aïeul de Philippe Raoux, devient à Bordeaux la première entreprise de vente de vin par correspondance.
De cette famille déracinée, Philippe Raoux a gardé une volonté entrepreneuriale qui le pousse à tenter toutes les aventures. Il ressuscite le Château d’Arsac, racheté à l’état de ruines en 1986, grâce à la reconstitution de son vignoble, une rénovation audacieuse des bâtiments et un accompagnement artistique sans égal. 
Mais les rêves ne sauraient s’arrêter aux seules limites de la propriété...

Château d'Arsac

1, allée du Comte
Arsac-en-Médoc
33460 MARGAUX
Téléphone : 05 56 58 83 90

http://www.chateau-arsac.com

1403812758_g1.png
logo.png

SALON DES VINS DE FÊTES - LILLE

Organisation LM Édition

121 rue Chanzy 59260 Lille Hellemmes

Tél: 06 58 43 48 85    Email: hellemmesedition@gmail.com

  • Facebook